Mieux comprendre l'hypnose en quelques questions

SEPT asbl (c) 2015

Privacy Policy . Terms Of Use

Service d'aide et de soins spécialisés en assuétudes agréé et subventionné par la Région wallonne

Tout le monde peut-il entrer en état d'hypnose ?

La grande majorité des personnes sont hypnotisables mais à des degrés divers : certaines le sont fortement et entrent en hypnose très rapidement (ce sont celles que l’on voit à la télévision, choisies par les hypnotiseurs de spectacle pour un effet impressionnant), d’autres mettront plus de temps à entrer dans cet état modifié de conscience.


L’hypnose est un puissant outil de changement.  Mais le plus important pour pouvoir entrer en état d’hypnose, c’est de le vouloir et de se sentir suffisamment en sécurité. On comprend facilement que la qualité de la relation thérapeute / patient est donc décisive.


L'hypnose c'est quoi ?

L'hypnose est un état modifié de conscience. Il s'agit d'un état entre "ici" et "ailleurs" un peu comme lorsque vous êtes "dans la lune".


Des états modifiés de conscience vous en expérimentez tous les jours, car lors d’une activité routinière votre cerveau a tendance à vous emmener ailleurs.


Par exemple, lorsque vous conduisez, il vous est déjà certainement arrivé de rater votre sortie d’autoroute ou d’arriver à destination en vous disant « Ah j’y suis déjà ? » sans vous souvenir d’être passé par ce fameux rond-point à l’entrée de la ville. Vous étiez bien en train de conduire, dans votre voiture, mais votre esprit était parti ailleurs. Vous étiez en état d’hypnose.

Mieux comprendre l'hypnose en quelques questions

Est-ce que cela fonctionne ?

Même si l'efficacité de l'hypnose n'est plus à prouver et est indiquée dans des pathologies comme les céphalées, les lombalgies, les douleurs postopératoires, l’anxiété, … l'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère qu'il n'y a actuellement pas assez de preuves tangibles qui pourraient soutenir l'hypothèse selon laquelle l'hypnose est une thérapie efficace contre la dépendance au tabac.


De notre point de vue, en matière d’arrêt du tabac plus spécifiquement, l’hypnose « Oui, ça marche »… Mais comme toutes les méthodes pour arrêter de fumer (substituts nicotiniques, suivi comportemental, …) aucune ne peut prétendre obtenir 100% de réussite.


L’hypnose n’a rien de magique et ne peut en aucun cas aller contre les désirs et motivations d’une personne. L’hypnose dans le cadre d’un arrêt tabac « ça marche » donc avec certaines personnes, pas ou moins bien avec d’autres…  Les raisons qui font qu’un arrêt du tabac par l’hypnose « marche » ou pas dépend de votre motivation et implication. Car un arrêt du tabac (même avec l’hypnose) ne dispense pas d’une implication personnelle, et votre implication dans le travail influencera la réussite de votre projet.

Risquez-vous, en état d'hypnose, de faire des choses que vous ne voulez pas faire ?

Votre inconscient veillera toujours à ne rien faire qui aille à l’encontre de votre volonté et de vos valeurs, il travaille toujours dans le sens de votre bien. Evidemment, à la télévision, vous voyez de l’hypnose de spectacle où le but est d’amuser ; les personnes s’y rendent aussi afin de voire ou d’expérimenter des situations mises en scène pour un spectacle. Rien à voir avec l’hypnose thérapeutique. Celle-ci est un outil mis à votre disposition afin de vous aider à résoudre / dépasser votre problème ; l’hypnose vous permet d’accéder à votre réservoir de ressources inconscientes. Le thérapeute utilisant cet outil va donc accompagner son patient dans un processus de changement et d’apprentissage qui va dans le sens  souhaité par le patient.

Comment ça marche ?

L’hypnose vous aide à modifier votre perception du tabac et le lien que vous entretenez avec la cigarette. Elle permet principalement de renforcer votre motivation au changement (arrêt ou diminution tabagique), de renforcer votre confiance en vous (mener à terme votre projet de changement), de réduire vos envies de fumer et de vous aider à modifier les rituels (facteurs renforçant le comportement tabagique).

SEPT a.s.b.l.

Service d'

Etude et de

Prévention du Tabagisme

Service d'aide et de soins spécialisés en assuétudes agréé et subventionné par la Région wallonne

Concrètement, comment ça se passe au SEPT asbl ?

Dès votre demande de RDV par téléphone, nous vous proposerons de vous mettre au travail :

  • notre secrétaire vous demandera votre adresse mail afin de vous faire parvenir un questionnaire à compléter et à renvoyer 48 heures avant le premier rdv. L’objectif de ce questionnaire est que le thérapeute puisse avoir une vision de votre histoire tabagique (nombre de cigarettes fumées, début du tabagisme, émotions associées à la fume…). Ce questionnaire servira de support aux échanges thérapeute/patient lors de la première consultation,
  • il vous sera demandé de réaliser un premier exercice pour la première séance (mais nous ne vous divulguerons celui-ci que si vous prenez rdv ;) )

Au SEPT asbl, lors de la première séance, généralement, nous ne vous proposons pas d’expérimenter l’hypnose. Dans un premier temps, aura lieu un entretien individuel au cours duquel le thérapeute prendra le temps de faire connaissance avec vous. L’objectif de cet entretien est d’une part d’établir un climat de confiance et d’autre part de déterminer vos objectifs de travail après avoir évalué

  • les liens de dépendance : ce qui vous « pousse » à fumer, càd ce qui vous lie – encore – au tabac
  • mais aussi ce qui pourrait vous aider à vous défaire du tabac, c’est-à-dire vos motivations au changement,
  • l’organisation des arrêts antérieurs s’il y en a eu,
  • le contexte dans lequel vous évoluez…

Lors de la première séance, le thérapeute fera donc avec vous le point sur votre histoire tabagique (votre consommation actuelle, vos arrêts potentiels antérieurs, les aides déjà expérimentées…),  votre projet actuel et le contexte émotionnel qui accompagne la fume et votre demande d’arrêt/diminution.

En fonction de ces premiers échanges, le thérapeute vous proposera un accompagnement individualisé où pourra se conjuguer différents outils : prescription de tâches à domicile (exercices comportementaux), méditation, hypnose, et bien entendu substitution nicotinique. L’hypnose thérapeutique est conçue au SEPT asbl comme un outil (parmi d’autres) pouvant vous aider à vous défaire des dépendances psychologique, sociale et comportementale qui vous lie au tabac tandis que la substitution nicotinique vous aidera au niveau de la dépendance physique.

Concrètement, lorsqu’un moment d’hypnose vous est proposé, vous êtes invité à vous installer confortablement et à fermer les yeux. L’hypnothérapeute va élaborer des scripts hypnotiques faits de métaphores, de suggestions directes et indirectes liées à vos croyances et discours afin de vous laisser accéder à vos propres ressources pour expérimenter les changements que vous souhaitez.

Chaque séance est donc personnalisée en fonction du patient, de son histoire, de son projet et de l’état d’avancement du travail.

Doit-on multiplier les séances ?

Sans doute avez-vous déjà entendu que certains hypnothérapeutes proposent un travail en une séance. Ce n’est pas le cas au SEPT asbl.

Le travail proposé combinant plusieurs approches / outils et accueillant la personne dans sa globalité, plusieurs séances sont proposées. Leur nombre est déterminé en fonction du patient et de l’avancement du travail. A tout moment, vous pouvez décider de cesser l’accompagnement bien évidemment.